AUH

Créer un lien vers l'AUH
Votez pour ce site


Warning: file(http://julpie.free.fr/scriptsphp/bandeaux/ban.txt) [function.file]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/102/sdb/8/5/julpie/scriptsphp/bandeaux/banners.inc on line 4

Achetez ici votre PowerMac G5 !

Annuaire
(Hors-Service, en cours de maintenance)
Ouverture Proche...

Il y a
Warning: main(http://julpie.free.fr/scriptsphp/nbconnectes2.php3?action=show) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/102/sdb/8/5/julpie/french/include/menu.php on line 124

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://julpie.free.fr/scriptsphp/nbconnectes2.php3?action=show' for inclusion (include_path='/mnt/102/sdb/8/5/julpie/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/102/sdb/8/5/julpie/french/include/menu.php on line 124
personne(s) connectée(s)


Dossier : Créer un réseau sous Macintosh :

1. L’intérêt de connecter plusieurs Mac en réseau est de pouvoir :

    • Echanger simplement des fichiers, sans avoir besoin de passer par un disquette ou un ZIP
    • Jouer en réseau à des jeux offrant cette possibilité
    • Partager des fichiers entre plusieurs utilisateurs
    • Partager une connexion Internet
    • Partager une imprimante ou un autre périphérique réseau
    • Et encore plein d’autres choses que vous découvrirez…

 Remarquez cette notion de partage dans un réseau

2. Vous avez besoin de :

    • Au moins deux ordinateur Mac OS
    • Un port Ethernet ou Imprimante (port série) sur tous les Macs à intégrer au réseau

3. Il y a deux grandes façons de créer un réseau de Macintosh :

    • Soit, les besoins sont minimes, ce qui est rare de nos jours, ou le Macintosh ne peut pas se faire installer de port Ethernet. Dans ce cas, on utilise le port Local Talk, très lent (il ne faut pas être pressé pour afficher une fenêtre). Out les iMac, G3 bleus et tous les Macs récents. Il existe deux types de connexions :

      • Local Talk : Requiert des câbles et des boîtiers spécifiques. Un standard onéreux, mais, fiable (en connaissance des vitesses lentes)
      • Phone Talk : Les Macs sont toujours reliés en chaîne (et non en étoile), mais, les câbles sont mois spécifiques. On utilise des câbles RJ 11 (téléphoniques) que l’on relie à des boîtiers (différents des Local Talk). C’est nettement mois cher que la solution précédente, mais, il faut savoir tout de même que les câbles téléphoniques sont de moins bonne qualité que ceux pour les réseaux Local Talk (blindage notamment, il faut donc que le réseau traverse des zone peu polluées électriquement et magnétiquement. A vous de choisir
    • Soit, on utilise un réseau Ethernet, à 10 ou 100 Mbps (1,25Mo/s ou 12,5Mo/s, un 1Mo=8Mbps), beaucoup plus rapide que Local Talk, il est un peu plus compliqué d’installation (ça reste du Mac, ça reste simple). Pour utiliser Ethernet, il vous faut impérativement un port Ethernet (<…>). Si votre Mac n’en dispose pas, il vous faut installer une carte (environ 500 francs). Les Power Macintosh (sauf les 6100, 7100 et 8100 qui disposent de ports Nu Bus et PDS) possèdent des ports PCI, iMac et iBook possèdent son port Ethernet, les Power Book ne possèdent pas tous leur port, mais, il est possible sur divers modèles d’utiliser une carte PC MCIA. Les vieux Macs possèdent souvent des ports Nu Bus ou PDS. Il y a aussi une version Ethernet appelée Giga Ethernet à 125 Mo/s soit 1000 Bps, mais, encore cher.
    • Il existe aussi d’autre solutions réseau comme Token Ring, peu utilisé pour les réseaux personnels, c’est pour cette raison que je n’aborde pas cette solution. Mais, il existe un nouveau type de réseau qui pourrait éventuellement vous intéresser si vous souhaitez relier des Macs possédant des ports FireWire : Cette technologie s’appelle FireWire Net. Reportez-vous au manuel de votre matériel FireWire Net (ce n’est pas une technologie Apple, donc, indisponible dans l’aide Mac OS. Reportez-vous à votre revendeur Apple pour plus d’infos) pour mettre en place le réseau, et suivez les instructions de la configuration logicielle de cette page. Vous sélectionnerez naturellement le port FireWire après avoir installé les drivers et redémarré.

4. Il existe quatre types de connexions Ethernet :

    • AAUI : Pour Ethernet 10Mbps. Besoin d’un petit boîtier (transciever) pour se relier à un réseau BNC ou RJ45
    • BNC : S’utilise pour " chaîner " des Macs. On met un " T " sur tous les Macs (parfois, il y a un transciever entre le Mac et le T), un câble entre chaque T. Au bout des extrémités du réseau (2), on met un " bouchon " de 50 Ohms.
    • RJ45. Le réseau est en " étoile ". Soit, on a seulement deux Macs, et on les relie directement avec un câble croisé RJ45, soit il y a plusieurs machines à mettre en réseau, et là, on utilise un hub (investissez plutôt dans un 10/100 Bps) et on relie chaque Mac au hub avec un câble RJ45. C’est une technique très intéressante, et la plus rapide. Mais, le hub divise la bande passante (12,5 Mo/s) par le nombre de machines utilisant le réseau. Donc, pour éviter que ça bouchonne (il faut quand même un gros trafic), ils est possible de remplacer le hub par un switcher, qui donnera toute la bande passante à toutes les machines.
    • AirPort, qui n’est pas vraiment un port, utilise la voix des Airs pour communiquer avec d’autres Macs. Vous pouvez utiliser la borne Air Port pour vous connecter au reste de votre réseau via un port RJ45 et partager un modem, ou alors, vous pouvez avoir les mêmes fonctions en utilisant un autre ordinateur en sachant que ses performances diminueront au fur et à mesure de l’activité du réseau sans fils. A noter que l’utilisation de ce type de réseau en France requiert une autorisation militaire desservie par l’ART (Autorité de la régulation des télécoms). Pour le paramétrage de votre carte Air Port et de la borne, reportez vous à la documentation fournie avec le matériel Air Port. (Les ordinateurs pouvant bénéficier d’Air Port son les Power Book FireWire, les iBook, les iMac DVD et l’iMac " bas de gamme " sorti en même temps que les iMac DVD, les Power Macintosh G4.

5. Une fois équipé du matériel adéquat, il suffit de relier les divers Macs. J’explique les connexions :

Relier deux périphériques réseaux (ici deux Mac) en Ethernet via une connectique RJ 45:

Les deux Macs sont reliés par un câble RJ 45 croisé. Si le Mac possède un port Ethernet AAUI, on insère entre le Mac et le câble un petit boîtier appelé transceiver.
 
Relier plus de deux périphériques réseaux via une connectique RJ 15 en Ethernet :

Les Macs sont connectés en étoile via des câbles RJ 45 non croisés et un hub. Si le Mac possède un port Ethernet AAUI, on insère entre le Mac et le câble un petit boîtier appelé transceiver.
 
Relier plusieurs Mac en réseau via des câbles BNC :

Les divers périphérique sont reliés au réseau en connectant un " T " au Mac, entre chaque " T ", on place un câble 50 Ohms et, aux deux extrémités du réseau, on place un bouchon de 50 Ohms. Si le Mac possède un port Ethernet AAUI, on insère entre le Mac et le câble un petit boîtier appelé transceiver.
 
Relier un ou plusieurs ordinateurs en réseau Local Talk ou Phone Talk :

Les Mac sont reliés au réseau via un boîtier Local Talk ou Phone Talk et un câble du même type que le boîtier. On ne met rien aux extrémités du réseau
 

Voilà, on a relié physiquement les divers Macs. C’est déjà bien :-) !

On va maintenant attaquer quelque chose de très simple aussi : Paramétrer le réseau.

Choisissez maintenant une section SVP :

Apple Talk - OS9

Section A

Pour créer un réseau Apple Talk sous Mac OS 9

TCP/IP - OS9

Section B

Pour créer un réseau TCP/IP sous Mac OS 9

TCP/IP - OS9

Section C

Pour créer un réseau TCP/IP sous Mac OS X


© Julien Pierre 2001-2002